Search

French Renaissance Paleography

 

You are here

Sixieme livre du Proces d'amour

Description: 

France?, 1610-1630
Procès d’amour
Chicago, Newberry Library, VAULT Case MS 5184

 

Partial Transcription: 

[P. 175]
Sixiesme livre du Procés | d’Amour ||

Eucheron attentif gravoit en sa memoire
Les advis de Cronon, s’aprestant pour la gloire
Des haultz faicts que le ciel veult estre couronnés
Au temps et aux endroitz qu’il a preordonnés,
Formant l’occasion qui semble inopinée
Sur l’arrest du destin de chacque chose née. ||

Cronon tendis advence arrive au pied de ce rocher,
Qui semble que Nature ait voulu deboucher
Aux fleuves et aux  mers, que nos terres retiennent,
Pour revoir l’Ocean, d’où l’on dit qu’elles viennent.
Et monstrant à son filz ces colonnes qui ont
L’ un des travaus d’Hercule escrit dessus le front,
Il entre dans l’Espagne, où, devenu plus grave,
Il se marche à grands pas, se regarde et se brave,
Et d’un parler grossy, feignant se retourner :
«  Voicy, mon fils, dit il, où il fault sejourner.
Ce peuple patient faist gloire de t’attendre,
Il cognoist tes cheveus, et quand il les fault prendre,
T’arrestant à propos, au gré de son dessein,
Sans declarer qu’à toy ce qu’il a dans le sein.
Il est puissant et fort, et son cœur plain de gloire
Sçait comme il fault mourir pour avoir la victoire.
Ses desseins toutesfois trop puissans pour ses bras
Paroistront seulement mais ne se feront pas.

[P. 176] Aprés qu’il aura eu pour maistresse Carthage,
Pour seigneurs les Rommains, puis changeant de servage,
Les Vandales, les Gotz commanderont ches eus
D’une suitte de Roys, jusqu’à ce malheureus
Rodrigues desloyal à la fille du comte,
Qui pour venger ce tort, fera, quoy qu’a sa honte,
Venir ches luy le More enlevant ses Estas,
Heureux, si perdant tout, il trouvoit le trespas. ||

Voys tu ces galions aux portz de cette ville,
Superbe en ses pallais, qu’on nommera Seville,
Leurs ventres si profonds vuideront à ses  bords

Les joyaux precieus, les infinis tresors
Que ce monde nouveau dedans ses montz recelle,
Pour leur roy, Ferdinand, et sa chere Isabelle,
Relevans de l’Espagne et le nom et l’honneur
Aux jours que le destin apreste à son bonheur. ||
[…]