Search

French Renaissance Paleography

 

You are here

Mortgage contract on properties of Pontchartrain and Palluau

Description: 

Paris, 20 February 1606
"Constitution d’une rente de 300 livres tournois par Antoine de Buade, seigneur de Frontenac, et Florent d’Argouges en faveur de Marc de Brion"
In Mortgage contract on the properties of Pontchartrain and Palluau
Chicago, Newberry Library, VAULT box Ayer MS 303

 

Partial Transcription: 

[Fol. 1r]
Furent presens en leurs personnes messire | Anthoine de Buade, chevallyer, sieur de Frontenac, gentilhomme | ordinnaire de la Chambre du roy, cappitaine et gouverneur | pour Sa Majesté du chasteau de Sainct-Germain-en-Layea, | \La[1] Muette[2] et Saincte-Jame[3], | et maistre particullier des | eaues et forestz dud. lieu | et sr de Pontchartrain,/ demourant audict Sainct-Germain, estant de present en ceste ville | de Paris, tant en son nom que comme procureur | de dame Jehanne Secondat son espouze, fondé de | procuration specialle pour l’effect qui ensuict, qui | sera transcripte en la fin des presentes, et encores comme | soy faisant et portant fort de ladicte dame son espouze ; | par laquelle il a promis et sera tenu faire rattiffier | et avoir pour agreable le contenu es presentes, et à la | garantye, payement et continuation de la rente cy aprés | declairée la faire obliger et soubzmetre avecq luy | et le sieur desnommé cyb aprés l’un pour l’aultre et chacun | d’eulx seul et pour le tout sans division ne discussion, la faire | renoncer au benefice de division et de discussion, mesmes | aux droictz et benefices de Velleyan[4] et autentique Si | qua mulier, qui lors de ladicte rattiffication et obligation | luy seront declairez et donnés à entendre par les notaires | ou tabellions qui recepvront icelle, estre telz que une | femme | ne se peut valablementc obliger, respondre, | stipuller ne interceder pour aultruy, mesmes avecd son | mary, sy elle n’a expressement renoncé auxdictz droictz | et beneffices, et en fournir letres de rattiffication et | obligation en bonne et deue forme, passées soubz scel | royal et autenticque, au sr achapteur et aultres nommés, | dedans quinze jours d’huy prochains, et laquelle pour | ce faire il a dès à present aucthorizée et aucthorize ; et noble | homme maitre Florent d’Argouges, conseiller, tresorier et receveur | general des maison et finances de la royne, demeurant à | Paris rue et closture Saincte-Chaterine, parroisse || Sainct-Paoul, lesquelz volluntairement recogneurent et | confesserent | avoir vandu, constitué, assiz et assigné, vendent, | constituent, assient et assignent par ces presentes du tout | dès maintenant à touzjours […] à noble homme | maitre Marc de Brion […] trois cens livres tournois de rante | […]

a. en corrected atop es, followed by strikethrough on Boys. – b. desnommés cy corrected between the lines on de Louvriecy [?], then crossed over (reading error of the minute of the deed). – c. atop a word that can no longer be read.dcorrected over pour.


[1] Addition in the left margin.
[2] Now part of Paris, 16th arrondissement (the château was rebuilt in the 20th century).
[3] The castle of Sainte-Gemme, now disappeared, used to stand in the commune of Feucherolles, Ile-de-France, département Yvelines, arrondissement Saint-Germain-en-Laye, canton Verneuil-sur-Seine.
[4] Refers to the senatus consultum Vellaeanum (presumably 46 CE), which protected women against debts incurred by their husbands. To which Justinian’s authentica ‘Si qua mulier’ added that they could only renounce that protection for their own benefit.