Search

French Renaissance Paleography

 

You are here

Vente de la moitié d'une maison

Description: 

Coulommiers,[1] before 28 March 1601
Vente de la moitié d’une maison
Chicago, Newberry Library, VAULT folio Greenlee MS 475

 

Partial Transcription: 

[Fol. 1r]
A tous ceux qui ces presentes lectres verront, | François Reboulle, procureur et garde | des sceaux aux contractz du bailliage et | chastelnie de Coullomiers en Brie pour tres | puissante princesse Catherine de Gonzagues | et de Cleves, duchesse de Longueville, dame | dudict Coullomiers, salut. Sçavoir faisons | que pardevant Baltazard Bourjot, tabellion | juré audict Coulommiers, furent presens en | leurs personnes maistre Remy Delestaing, lieutenant | de la prevosté de Doué[2], y demeurant, et | Denis Jubert, maistre ouvrier de viel, demeurant | à Montanglaust, paroisse dud. Coulommiers, | lesquelz recongneurent avoir vendu, ceddé, quitté, | transporté et delaissé dès maintenant à | tousjours et promectent garendir de tous | empeschemens, chacun pour leur regard, | mesmes promectent faire ratiffier le contenu | en ces presentes, sçavoir ledict Delestaing | par Magdelaine Prevost et ledict Jubert par | Françoise Houlier, leurs femmes, et ce dans | huict jours d’huy, lesquelles ilz ont authorizées | et aucthorizent, tant en leurs presences que | absences, à Simon Fillebert, maistre foullon en || draps […]

[Fol. 2v] Renonceans etc. Faict en l’estude du juré, | presens Simon Bourgeoys, marchant, et | Estienne Dejoy, sergent aud. bailliage, y demeurans | à Coulomiers, qui ont avec lesdictes femmes et | vendeurs signé la minutte des presentes. ||

L’acquesteur[3] denommé es presentes a esté par nous, frere | Hugues de Fouilleuze, chevalier de l’ordre de Sainct-Jehan | de Hierusalem, commandeur de la commanderye de Coullomiers, | vestu et saisy de l’heritaige et maison mantionnés es | presentes, mouvans en tout de nostre censive de lad. commanderye, | aprés qu’il nous a satisfaict pour le tout des droitz | seigneuryaux pour ce à nous deubz, dont il demeure | quicte, sauf ad ce nostre droict et l’autruy. Faict ce | vingt huictiesme jour de mars mil six cens et ung. ||

HUGUES DE FOUILLEUZE. ||            

Les[4] Philippaux ont esté | deschargés de la rente au moien | de la remise qu’ils ont fait d’une | maison scize porte de Meaux | sur laquelle lad. rente estoit | assignée.


[1] Commune in Ile-de-France, département Seine-et-Marne, arrondissement Meaux.
[2] Douai, chef-lieu d'arrondissement in Nord-Pas-de-Calais, département Nord.
[3] Paragraph in a different hand.
[4] Paragraph written vertically in a different hand, mid-17th century.