Search

French Renaissance Paleography

 

You are here

Meslanges curieux de litterature et d'histoire

Description: 

Tours?, 1572[1]
Meslanges curieux de littérature et d’histoire
Chicago, Newberry Library, VAULT Case MS 54.7

 

Partial Transcription: 

[Fol. 218r]
Si les diables ont le pouvoir de donner des richesses |
Cap. 319 |

Sainct Augustin, sur la question qui s’offre, resoubz en son livre 10 De Civitate Dei | que les diables n’ont pouvoir ne puissance de acroistre ou augmenter le bien ou la | richesse de l’homme, ne de le faire plus riche ou advancé qu’il est. Car tout ainsi qu’il ne | peult creer une chose ou ung corps ou faire quelque chose de rien, aussi veritablement il | ne peult transmuer une pierre ou ung boys \ou/ aultre chosee [sic] desja cree[e] en or ou en argent | pour en soulager ou enrichir ceux qui par necessité contraincte delaissent le vray | createur et distributeur de biens pour adherer à luy. Et qui est celuy tant hebeté | qui croye que Sathan puisse faire sortir de l’eau d’une pierre ou d’un rocher ou rendre | doulce une eau qui est sallee, comme feist Moÿse le sainct prophete par le vouloir et | seul ministere de Dieu ? Car mesmes il ne peult amplifier les choses petittes, comme | nous voyons ordinairement advenir es graines et aultres choses cree[e]s de Dieu. | Helysee tyra de l’huille des vaisseaux vuydes de la paouvre veufve pour la norrir | et substanter[2]. Et Jesus Christ nostre Seigneur ressasia tant de mille hommes avaicques | cinq pains d’orge et deux poissons, et si en resta douze corbeilles[3] : ce que le | diable ne pouroit pas faire, comme aussi il ne sçauroit transmuer l’eau en vin, | guerir les ladres, rendre la veue aux aveugles, l’ouye aux sourdz, ressusciter | les mortz, ne faire choses pareilles choses que Dieu. Vray est que par ses prestiges | et illusions pour abbuser le monde et les l’attirer du tout à luy, il peult tellement | troubler les sens et la veue que d’une pierre il la fera sembler ung lingot d’or, et qu’une aultre espece semble\ra/ estre des escuz, mais à la fin toutesfoys ceste | pierre ne se trouverra que pierre et non or. […]


[1] Most probably written ca 1572 in Centre-Val-de-Loire, in Tours, Beaugeancy, Bourges or Orléans, based on the analysis made by Günther Goldschmidt in 1945.
[2] 2 Reg. 4, 1-7.
[3] Matth. 14, 14-21 et 15, 32-38; Mark 6, 34-44 et 8 1-9; Luke 9, 12-17; John 6, 5-14.